La RSE, c’est engager l’entreprise dans l’amélioration continue…

Nous vous proposons aujourd’hui de poursuivre nos témoignages de PME résolument engagées dans la Responsabilité Sociétale avec l’entreprise STPEE.

Accompagnée par RSE ATTITUDE dès 2013, STPEE a obtenu en 2021 le plus haut niveau de maturité RSE selon le référentiel Engagé RSE de l’AFNOR : “Exemplarité” (score supérieur à 700 points sur 1000). Il faut du temps pour agir efficacement sur tous les champs du développement durable mais aussi beaucoup d’énergie (forcément renouvelable !). La preuve avec Stéphanie JULIEN, Responsable QSE et RSE de STPEE qui a su associer pragmatisme et convictions pour engager les salariés dans ce projet. Une réussite féminine dans un milieu très masculin, une nouvelle illustration des bienfaits de la mixité en entreprise…ça aussi, c’est de la RSE !

  • Pouvez-vous nous présenter succinctement votre entreprise ?

“STPEE est une SCOP du BTP spécialisée dans les métiers de l’électricité, créée ex-nihilo en 1936. Nous sommes actuellement 200 salariés répartis sur 4 sites : le siège Villebon sur Yvette, et 3 agences basées à Meaux (77), Gisors (27) et Gargenville (78).

Nos clients sont Enedis, les syndicats d’électrification, les collectivités territoriales, les hôpitaux et les pétroliers (station-service).

Nous sommes certifiés en qualité (ISO 9001 depuis 1999), en sécurité (OHSAS 18001 depuis 2014 remplacé ISO 45001 en 2020), en environnement (ISO 14001 en 2014), en géoréférencement depuis 2017 et évalué RSE depuis 2015, le dernier renouvellement nous a positionné au niveau « exemplaire » du modèle.”

  • Pourquoi avoir décidé d’engager une démarche RSE ?

“En 2013, la FR SCOP BTP IDF lance un programme d’accompagnement des SCOP à la RSE. JM. Kerherno, le PDG de STPEE est aussi président de la fédération régionale et nous inscrit naturellement dans ce programme.

En parallèle, il participe aux travaux de rédaction du label RSE SCOP BTP.

De ce fait, nous faisons partie des premières SCOP a présenté le label RSE SCOP BTP et Engagé RSE d’AFNOR.”

  • Pourriez-vous nous partager 2 ou 3 bonnes pratiques RSE concrètes mises en place dans votre entreprise ?

“Après près de 8 ans de démarche, c’est difficile de choisir… !

1/ Handicap (2018 – 2019) – Accompagnement PiDieM

Diagnostic auprès d’une trentaine de salariés de l’entreprise afin de déterminer la politique à mettre en place en adéquation avec le conseil de direction et le CHSCT

Sensibilisation de l’ensemble des salariés à la question du handicap et dédramatisation

Accompagnement individuel et confidentiel des salariés dans la reconnaissance de leur qualité de travailleur handicapé (RQTH)

Passage de 4 salariés à 18 en 1 an dans une période où les modes de calculs évoluent et sont moins favorables à l’entreprise

Mais surtout libération de la parole des salariés concernés, aucun n’a considéré que son cas devait être traité de façon confidentielle.

2/ Responsabilisation des acteurs de l’entreprise en Santé Sécurité

Afin que chacun se sente acteur de sa santé et sécurité au travail, l’ensemble des salariés de l’entreprise a suivi une formation à la vigilance partagée sur 2 jours (Play-Safe ®).

Puis nous avons déployé des causeries numériques (sur smartphone en détournant l’usage premier des Google Form) animés par les chefs d’équipes ou de chantier.

Nous avons challengé les Conducteurs de Travaux, responsable d’affaire et chef d’agence à la formalisation des Visites Prévention Sécurité (VPS) qui viennent d’être elles aussi numérisées sous forme d’application PowerApps

Chacun a son rôle à jouer en prévention.”

  • Quelles sont les principales difficultés rencontrées dans le cadre de votre démarche RSE ?

“La première est la confusion entre QSE et RSE et la seconde la crainte des opérationnels liée à une surcharge de travail.

En fait, il a fallu sensibiliser, expliquer, rassurer…mais comme toute démarche de conduite du changement !”

  • Quels grands avantages avez-vous retiré de votre engagement dans la RSE ?

“Il permet de mettre en lumière la vision de l’entreprise, de fédérer les équipes autour d’un projet commun et de nous pousser à nous améliorer jour après jour.”

  • Pour terminer, si vous aviez un conseil à donner à une entreprise qui souhaite engager une démarche RSE, quel serait-il ?

“Sans le savoir, vous en faites déjà ! Trouvez quelqu’un pour vous accompagner pour éclairer vos actions sous un nouvel angle et vous découvrirez que vous avez déjà de nombreuses actions à valoriser. Il ne vous reste plus qu’à vous lancer…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *