Communiquer responsable, c’est mettre en valeur ses imperfections…

Comment communiquer responsable en matière de RSE ?

D’un côté des entreprises qui communiquent à outrance sur leur démarche RSE, sans modération et parfois (souvent !) sans action concrète et d’envergure, de l’autre des entreprises qui agissent au quotidien pour un monde meilleur mais qui ne se soucient guère de s’en faire la publicité…et entre les deux, des organisations qui communiquent de façon ponctuelle sur une action en lien avec la RSE car il faut bien communiquer sur la RSE, c’est dans l’air du temps !

On caricature un peu, quoique…

Comment communiquer sur sa démarche RSE sans tomber dans les travers du greenwashing ou du socialwashing ? essayons d’apporter quelques éléments de réponse.

Inutile de rappeler que la condition essentielle d’une communication RSE réussie, c’est…d’avoir mis en œuvre une démarche RSE à long terme qui génère déjà des résultats positifs tant au niveau social, éthique et environnemental. Effectivement, pas possible de communiquer de façon responsable si les arguments mis en avant ne reposent pas sur une réelle stratégie RSE positionnée au centre de la gouvernance. Les actions à communiquer doivent être à la fois stratégiques, c’est-à-dire être en lien avec le cœur du métier de l’entreprise, d’ampleur suffisante et avec des premiers résultats probants.

Commencer par rédiger un rapport RSE vous aidera à crédibiliser votre communication. En effet, un rapport RSE va présenter les actions concrètes déployées par l’organisation sur ses enjeux clés en matière de développement durable. C’est donc très utile pour communiquer de façon claire et transparente auprès de vos parties prenantes. Vous allez aussi intégrer vos indicateurs RSE qui attesterons de votre niveau de performance globale tant au niveau social, économique qu’environnemental.

En parallèle, la communication interne auprès des équipes doit être structurée et réalisée de façon régulière. Comme évoqué dans l’article précédent de notre blog, les salariés sont au cœur de toute démarche RSE, il est donc primordial de les informer fréquemment des avancées du projet, des difficultés rencontrées et des bénéfices retirés. A minima, il est intéressant d’utiliser les supports de communication déjà présents en interne comme un journal ou l’affichage par exemple. Il est souhaitable d’aller plus loin en organisant des réunions d’informations et d’échanges, des conférences, des animations type jeu-concours ou tout autre moyen de sensibilisation et d’animation interne. Les meilleurs idées de communication, ce sont vos salariés qui les ont !

Ensuite, il peut s’avérer pertinent d’intégrer la RSE dans sa stratégie de marketing opérationnel. Condition indispensable : avoir engagé des actions concrètes pour faire évoluer son offre de produits ou services vers des pratiques de fabrication moins impactantes sur l’environnement et plus vertueuses au niveau social (projet commerce équitable, démarche d’éco-socio conception, obtention d’un écolabel, etc.). De même, une action concrète visant à promouvoir une consommation plus responsable auprès des consommateurs peut être intéressante à utiliser dans son argumentaire (par exemple des conseils à l’usage ou de dosage d’un produit pour réduire sa consommation, présentation des circuits d’approvisionnement responsable, etc.).

Pour terminer, n’oublions pas que la meilleure communication responsable pour une entreprise est celle qui amène l’organisation à adopter une posture de sincérité et de vérité dans ses prises de parole publiques. Plus clairement, plus vous ferez preuve d’humilité dans votre communication RSE, plus vous serez convaincant. En résumé, communiquez sur vos failles, vos faiblesses et vous verrez que vos clients auront davantage confiance en vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *