2019…et si on se lançait dans la RSE ?

Nouvelle année, nouvelle résolution, envie de changer…les débuts d’année sont souvent des moments propices pour des réflexions profondes sur l’avenir, pour des remises en question.

Et si on engageait une démarche RSE dans notre entreprise en 2019 ? Voilà une idée intéressante.

Mais au fait, c’est quoi la RSE ? Petits rappels pour commencer : la RSE, ce sont 3 lettres pour désigner la notion de Responsabilité Sociétale des Entreprises. En résumé, la RSE vise à intégrer les principes du développement durable aux entreprises ou aux organisations en général (organisme public, association, etc.). Vous entendrez donc parfois parler de RSO pour la Responsabilité Sociétale des Organisations.

Ainsi, avant la RSE, on parlait de développement durable : « un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins » (Rapport Bruntland de l’ONU en 1987). Puis, l’ONU a précisé les choses en 1992 en définissant les 3 piliers du développement durable : économique, environnemental et social. A l’époque, il s’agissait surtout de sensibiliser les Etats et les grandes entreprises à mieux concilier ces 3 dimensions pour faire face à un monde qui change : des ressources naturelles qui s’épuisent au niveau mondial et des besoins toujours plus nombreux à satisfaire du fait principalement de l’émergence d’une société de consommation sans limite et aussi d’une croissance démographique très importante depuis les années 50.

Revenons maintenant à la question magique de ce début d’année : et si on s’engageait dans une démarche RSE ? C’est en effet une très bonne résolution ! Cela va permettre de redonner du (bon) sens à son organisation avec de nombreux bénéfices à la clé dont voici quelques illustrations :

Motiver et impliquer ses salariés qui seront plus heureux au travail…et s’occuper de la bonne santé de ses salariés et de leur qualité de vie au travail, cela se répercute positivement sur la productivité de l’entreprise.

Anticiper des réglementations en lien avec la RSE qui sont de plus en plus nombreuses : bilan carbone, audit énergétique, reporting extra financier, loi anti corruption, loi égalité, etc.

Conserver ses clients et conquérir de nouveaux marchés : les attentes RSE des donneurs d’ordre dans les appels d’offre montent en puissance comme les consommateurs qui recherchent des produits plus respectueux de l’environnement et de leur santé.

Faire des économies : agir en RSE, c’est souvent se poser la question de la réduction de ses consommations (d’énergie, d’eau, etc.) ou de la revalorisation de ses déchets par exemple, tout autant de pistes pour réduire ses coûts.

Maintenant que l’on y voit un peu plus clair quant aux « retours sur investissement » de la Responsabilité Sociétale des Entreprises, il n’y a plus qu’à se lancer…2019 sera l’année de la RSE !

Au contact des autres et de la nature, RSE ATTITUDE vous souhaite de beaucoup rire en 2019…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *