Démarche RSE, les secrets de la réussite !

Découvrez quelques bonnes astuces « prêtes à l’emploi » pour que votre démarche RSE porte ses fruits…durablement !

– Commencer par un diagnostic :

Votre entreprise a certainement déjà engagé des actions en matière de RSE, encore faut-il le savoir ! S’appuyer sur ses bonnes pratiques et identifier ses voies de progrès grâce à un état des lieux RSE complet sur la base de la norme ISO 26000 vous permettra d’avancer de façon cohérente et adaptée à votre organisation.

– Une gouvernance engagée :

L’implication de la direction et des managers au plus haut niveau de l’entreprise est au cœur de la bonne conduite d’une stratégie RSE. Définir sa vision et ses valeurs RSE dès le lancement permettra de partir dans le bon sens. Et n’oubliez pas, l’exemplarité est un maître mot dans le monde merveilleux de la RSE !

– Prioriser sur vos enjeux clés :

Inutile de partir trop vite et de vouloir agir sur tous les critères de la RSE en même temps, au risque de vous épuiser rapidement…Une analyse de matérialité permettra de vous focaliser sur les enjeux RSE prioritaires pour votre entreprise en fonction de votre contexte et des attentes de vos parties prenantes.

– L’indispensable mobilisation des salariés :

Comprendre les enjeux de la RSE pour en appréhender l’intérêt et les bénéfices est un préalable indispensable. Il s’agit de susciter la motivation et de favoriser l’implication du personnel dans la démarche RSE, gage de réussite sur la durée.

– L’ouverture aux autres :

Ecouter et analyser les attentes de toutes vos parties prenantes internes et externes afin d’agir comme une entreprise plus responsable en phase avec les nouvelles attentes de la société (clients, fournisseurs, collectivités, associations, médias, etc.) et échanger les bonnes expériences.

– Faire de la RSE un levier de performance :

Intégrer la RSE au cœur du métier et de la conception des produits/services de l’entreprise est essentiel, ce qui permettra d’améliorer votre compétitivité au service des nouvelles attentes des consommateurs.

– Prendre son temps :

La RSE est une démarche de long terme qui nécessite d’avancer de façon progressive, sans bruler les étapes et en se donnant le temps de faire des tests, de corriger si besoin et de capitaliser sur les bonnes pratiques mises en œuvre.

– Piloter sa performance globale :

C’est s’assurer de l’efficacité des actions engagées grâce au suivi des indicateurs adaptés et en se fixant des objectifs de performance à atteindre sur les trois piliers du développement durable au niveau économique, social et environnemental.

Maintenant, c’est à vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *